Une victoire de plus pour Vladimir Poutine ? CNN suspend sa diffusion en Russie

Une victoire de plus pour Vladimir Poutine ? CNN suspend sa diffusion en Russie

La chaîne de télévision américaine CNN a déclaré ce lundi 10 novembre qu’elle suspendrait sa diffusion en Russie à compter de janvier 2015. La raison ? « De récents changements de la législation russe sur les médias » a déclaré la maison mère Turner International dans un communiqué de presse. En cause, un décret de loi publié en octobre qui stipule que les investisseurs étrangers ne peuvent détenir plus de 20 % des parts de marché d’un média diffusé en Russie. Le plafond était jusqu’à maintenant de 50 %.

L’Australie, les États-Unis, la France, le Japon ; la grande majorité des pays occidentaux protège aujourd’hui sa branche médiatique d’intrusions étrangères excessives. En Australie, les investissements étrangers dans les médias nationaux ne peuvent excéder 30%, aux USA les investisseurs étrangers ne peuvent posséder plus de 25% des radios et télévisions américaines, au Japon, la limite est fixée à 20%. Avec la nouvelle loi promulguée en octobre par Vladimir Poutine, une limitation semblable a été introduite en Russie. Mais dans ce pays où l’indépendance de la presse est fortement remis en cause, cette restriction est bien plus lourde de sens.

Un fondateur de nationalité russe (pas de double nationalité possible) et 80% de parts de marché aux mains d’investisseurs nationaux : voici les nouvelles conditions pour pouvoir diffuser son média en Russie. De quoi en freiner plus d’un. Et les premiers résultats se font déjà sentir, puisque la chaîne de télévision américaine CNN a annoncé lundi dernier qu’elle suspendrait sa diffusion dans le vaste pays russophone. « Nous espérons réintégrer le marché le moment venu », a-t-elle cependant précisé, laissant une porte ouverte à un futur retour en cas d’assouplissement de la loi.

Une prise d’information sur internet

La chaîne de télévision CNN est implantée depuis plus de 20 ans en Russie. Elle y commença sa diffusion en 1993, sous la Glasnost, lorsque le contrôle de la presse fût quelque peu assouplie par le président soviétique de l’époque Mikhail Gorbatchev. Depuis, CNN s’était largement propagé dans le pays, diffusant son contenu sur le câble et sur le réseau satellite. Un service auquel les russes n’auront plus accès à compter de janvier 2015. « Choquant et triste. Est-il réellement possible de retourner à un système type URSS au 21e siècle » a tweeté l’ancien ambassadeur américain en Russie, Michael McFaul.

Pour autant, la suspension de la diffusion de CNN dans le vaste pays russophone induit-elle nécessairement une régression en terme d’accès à l’information ? Pas sûr. En effet, selon un récente étude du Broadcasting Board of Governors, le web devient une des principales sources d’information des russes : près de 50% des citoyens disent s’informer quotidiennement sur internet (ils n’étaient que 30% en 2010). Or, tout comme Voice of America, Radio France International et Deutsche Welle, CNN ne sera plus accessible sur les ondes mais le contenu continuera à être diffusé sur internet. Une manière de contourner les restrictions d’information induites par les manipulations législatives de Vladimir Poutine.

 

En Russie, la prise d'information se fait de plus en plus via Internet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *