Éducation aux médias : en route vers du journalisme politique

Éducation aux médias : en route vers du journalisme politique

« Au tableau ! ». Image RTBF.

 

Fin mars, la RTBF lance « Au tableau ! », un programme d’un nouveau genre dédié aux informations politiques. Son but ? Envoyer des politiques belges devant le tableau d’une salle de classe pour se faire interviewer par des enfants. C’est drôle… mais pas que !

Prochainement diffusé sur la Deux, chaîne de la RTBF, « Au tableau ! » a été créée pour donner un nouveau souffle aux émissions politiques. Le principe de l’émission est innovant, c’est le moins que l’on puisse dire : « il s’agit bien d’une émission d’information qui utilise les codes télévisuels actuels pour amener avec fraîcheur et impertinence les téléspectateurs vers un contenu politique » explique la production. Six émissions ont déjà été tournées : à chaque fois, une personnalité politique belge est confrontée à un groupe de dix enfants, âgés de 8 à 14 ans.

Fini les débats stériles et trop longs autour d’une table. Devant l’écran, les enfants remplacent les journalistes. Mais les questions, elles, ne sont pas pour autant sans intérêt, comme le confirme la production de l’émission : « les enfants ont une parole libre, directe et franche, et si leurs questions sont parfois naïves, elles sont souvent pertinentes, directes et très ancrées dans la réalité du quotidien ».

Les apprentis journalistes ont été sélectionnés et préparés plusieurs semaines avant le tournage. Car l’émission s’inscrit dans le programme d’éducation aux médias lancé par la RTBF. Une sensibilisation des enfants à la politique et aux informations était nécessaire pour préparer une telle émission. Au programme : visite du Parlement fédéral, mais aussi veille d‘information sur internet, et surtout dans les archives de la RTBF.

Des enfants trop bien préparés

En coulisses, les journalistes de l’équipe « briefent » les écoliers sur les invités, leurs expliquent leurs idées et leurs actualités du moment, et les informent sur le système politique très complexe de la Belgique. Environ quatre jours de préparation intensive sont nécessaires par invité. Une fois à l’aise et prêts à passer à l’action, les enfants reçoivent plusieurs figures du monde politique belge : Paul Magnette, Didier Reynders ou encore Marie-Christine Marghem. Chacun a pris sa place devant le tableau, sans ménagement.

Et c’est justement cela qui dérange. Joëlle Milquet, ministre de l’Éducation et invitée de l’émission, ne s’attendait pas à être reçue par des enfants si bien au courant des enjeux politiques belges actuels. Et face à la caméra, elle a menacé de quitter le tournage car les questions des enfants étaient, selon elle, trop pointues pour y répondre. Une réaction qui laisse à penser que, d’après la ministre, les enfants devraient s’en tenir uniquement à poser des questions du style « c’est quoi être ministre ? »

Une pensée bien loin de la vision qu’a la RTBF sur l’éducation des enfants aux médias. Car mobiliser les 8-13 ans autour de la politique reste un vrai challenge, mais est surtout nécessaire pour former les citoyens de demain. Alors, à quand la version française de « Au Tableau ! » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *