Le Petit Journal de Varsovie, expatrié en Pologne, le média est un pilier de la communauté française

Le Petit Journal de Varsovie, expatrié en Pologne, le média est un pilier de la communauté française

Lepetitjournal.com est un média en ligne, présent dans le monde entier avec 67 éditions. En Pologne, l’édition locale se situe à Varsovie et est gérée par Sandrine Lebot et Alexandra Levy. Toutes les deux sont directrices de publication et travaillent au quotidien pour informer les Français et francophones expatriés.

Qu’est-ce que pour vous Le petit Journal de Varsovie ?

Sandrine Lebot : C’est un média francophone destiné aux Français, aux francophones ainsi qu’aux Polonais qui comprennent le français.

Alexandra Levy : C’est une actualité quotidienne en ligne, qui couvre des sujets variés, tant politiques, économiques, qu’à propos de la communauté francophone à Varsovie.

Pourquoi vous être lancées dans cette aventure ? Quels sont vos rôles au quotidien ?
Sandrine : L’aventure, je ne l’ai pas tellement choisie, on me l’a proposée ; je n’avais pas forcément pensé à ce projet. En y réfléchissant, cela semblait être un beau challenge. Je suis en charge de la partie administrative, de la partie commerciale, avec la gestion du développement de l’édition. Alexandra gère plus la partie rédactionnelle. Ce rôle commercial me correspond plus que la rédaction. De plus j’ai été ravie de pouvoir travailler avec Alexandra. Je peux aussi écrire quelques articles de temps à autres. Cette polyvalence est intéressante.

Alexandra : Pour moi, rejoindre Le Petit Journal c’était une nouvelle activité, d’autant plus que j’aime le côté rédactionnel.

Pour vous, est-ce un nouveau média et pourquoi ? Peut-on parler de blog lorsqu’on parle du Petit Journal ?

Alexandra : Faire partie des nouveaux médias, je ne sais pas, cependant on a un intérêt nouveau, ici c’est d’être proche des lecteurs, proche de la communauté française et francophone.

Sandrine : Oui, l’un des atouts que l’on a est d’être la référence française en Pologne. Nouveau média ou non, les français nous connaissent. Je pense que Le petit journal est un média qui a aussi une partie blog : on raconte un peu la vie des Français en Pologne. Lorsqu’on fait des portraits de Français qui travaillent ici, lorsqu’on parle de la communauté, oui cela peut s’apparenter à un blog d’actualité. Donc je dirais que c’est à la fois un média et un blog.

Alexandra : Un blog oui, mais un média également. Nous faisons, certes, des portraits, des communications sur la vie francophone en Pologne, mais nous travaillons également sur des sujets d’analyse, sur des sujets d’actualité. Cela fait de nous un média.

Vous êtes le seul média français en Pologne, cela fait de vous un repère francophone ?

Sandrine : C’est un point important pour nous, ça c’est certain. Peut-être que les gens ne nous lisent pas tous les jours. Mais avec la newsletter et les réseaux sociaux, ils survolent et voient ce qu’on publie. Du coup quand ça les intéresse, ils n’hésitent pas à lire. Les lecteurs savent que nous sommes là s’ils ont besoin de renseignements.

Alexandra : Ils savent que nous leur donnons des informations à porter de main, à propos de choses diverses. Comme cela a été dit, nous parlons de l’actualité du pays, les évènements importants, les activités et les évènements culturels.

Sandrine : On a un rôle auprès de la communauté francophone, notamment sur la communication des évènements. 

Quelles sont les différences que vous pourriez donner avec un média en France ?

Sandrine : Nous sommes plus proches des lecteurs ! J’étais avant lectrice du LPJ ; je l’avais à proximité sans cesse.

Alexandra : Les informations touchent davantage à la vie quotidienne, à ce qu’on vit lors d’une expatriation.

Et si vous deviez définir Le Petit Journal en trois mots pour terminer ?

Sandrine : Indépendance

Alexandra : Proximité

Sandrine : Dynamisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *